Partenariat continu et réussi entre l’ONEE et Eurosafetygroup

Partenariat continu et réussi entre l’ONEE et Eurosafetygroup 150 150 Eurosafetygroup

Partenariat continu et réussi entre l’ONEE et Eurosafetygroup.

July 22th 2022 – source: https://morocco.dayfr.com/local/192019.html
L’accès à l’eau potable reste l’un des plus grands défis de la planète. Selon les Nations Unies, plus de 1,2 milliard de personnes n’ont toujours pas accès à l’eau potable dans le monde.

Un manque qui cause chaque année la mort de centaines de milliers d’enfants contaminés par une eau sale. Et la situation pourrait s’aggraver dans un futur proche malgré les efforts. D’ici 2025, près de 1,8 milliard de personnes pourraient souffrir de cette carence.

Résultats encourageants d’un projet pilote maroco-néerlandais

Alors que de nombreuses méthodes ont été développées pour extraire l’eau potable de l’environnement, elles sont souvent confrontées au coût ou à la disponibilité des matériaux, voire à des contraintes environnementales.

Pour lutter contre ce problème, le Maroc et les Pays-Bas coopèrent sur un projet de production d’eau potable à partir de l’humidité de l’air. Ce site a également progressé avec la fermeture à Rabat du projet lié au pilote de production. La cérémonie de clôture a été marquée par la présence du Chef de mission adjoint de l’Ambassade des Pays-Bas au Maroc, Fred Duijn, du PDG d’Eurosafetygroup et des responsables de l’ONEE.

Ce projet a fait l’objet d’une convention de partenariat entre l’ONEE et la société néerlandaise Eurosafetygroup pour un test d’un système baptisé “Rain Maker”, indique l’Office dans un communiqué. Le projet consiste en un pilote monobloc destiné à la production d’eau à partir de l’humidité de l’air afin d’alimenter en eau les petites villes où les ressources en eau sont rares. Le projet pilote a été mis en place au niveau de l’Institut International de l’Eau et de l’Assainissement (IEA) de l’ONEE.
Cette technique constitue une nouvelle solution non conventionnelle pour la production d’eau potable, notamment dans les régions sans accès à la mer ou d’accès difficile, surtout dans le contexte hydrique actuel marqué par la raréfaction des ressources en eau et aggravé ces dernières décennies par des épisodes de sécheresse grave. Les tests effectués sur le pilote ont consisté à mesurer divers paramètres tels que l’humidité de l’air, la consommation d’énergie, la qualité de l’eau, la quantité d’eau extraite, etc.

Les résultats préliminaires de ces tests ont été jugés encourageants pour une utilisation plus large dans des endroits très éloignés, où il n’y a pas d’autres alternatives et où les conditions d’humidité et de température de l’air sont favorables.

Enfin, rappelons que l’ONEE et la société néerlandaise Eurosafetygroup ont convenu de poursuivre leur collaboration avec le soutien de l’Ambassade des Pays-Bas au Maroc afin d’élargir le champ de la recherche sur la production d’eau à partir de l’humidité de l’air à plus grande échelle et dans plusieurs localités enclavées du Royaume où les ressources en eau sont gravement épuisées.